AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante

Aller en bas 
AuteurMessage
Watcha
Admin
avatar

Masculin Messages : 1354
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Lun 27 Sep 2010 - 23:25

Bonsoir/bonjour,

revoici le Watcha chaud-bouillant, avec ses prises de positions franches et sans langue de bois huhu


Pour ce nouveau débat, je vais me servir d'un article que je viens de finir de rédiger sur mon blog (l'article a le même titre que ce topic)

http://kantaro.fr/

(un autre de mes pseudos)

Vous pouvez choisir de répondre à cet article dans les commentaires de mon blog ou sur ce topic, mais dans les deux cas, vous devez bien sûr avoir lu ce que j'ai écrit dans cet articfle avant. huhu

Il est tard et je vais me coucher, je ne serais peut-être pas disponible avant demain soir pour vous répondre.

Mais je répondrai en principe à tout le monde.

J'attends vos commentaires constructifs, vos réactions, remarques, critiques, insultes, lynchages... mouahaha

_________________
Revenir en haut Aller en bas
angemon
Chevalier Royal
Chevalier Royal
avatar

Masculin Messages : 849
Date d'inscription : 16/10/2010
Age : 22
Localisation : dans la maison de jijimon dans l'ile des fichier binaire

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Sam 16 Oct 2010 - 23:01

deat note une connerie ? deat note est un mange qui fais reflechir sur le bien et le mal jadore ce mange
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index%20site.php
Watcha
Admin
avatar

Masculin Messages : 1354
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Dim 17 Oct 2010 - 10:51

Je n'ai pas dit que death note était une connerie., j'ai écrit "death note, virgule, le refus du débat, virgule, et, la connerie ambiante."

Mais visiblement tu n'as pas lu l'article que j'ai rédigé pour ce débat avant de poster huhu

j'ai donné le lien de mon blog où j'ai rédigé l'article, mais je vais être gentil, et te donner le lien direct pour ce fameux article huhu

http://kantaro.fr/?p=106

Bref, merci de lire l'article en premier. mouahaha

Les autres, n'hésitez pas à venir débattre, vous aussi. (sur ce topic ou dans les commentaires du blog, comme çà vous chante Smile )


_________________
Revenir en haut Aller en bas
angemon
Chevalier Royal
Chevalier Royal
avatar

Masculin Messages : 849
Date d'inscription : 16/10/2010
Age : 22
Localisation : dans la maison de jijimon dans l'ile des fichier binaire

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Dim 17 Oct 2010 - 11:03

hé bien on dirai que je me suis tromper sur toute la ligne bravo pour ton article on ne pourai pas faire mieux
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index%20site.php
Watcha
Admin
avatar

Masculin Messages : 1354
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Dim 17 Oct 2010 - 11:16

Ah, merci beaucoup Smile

C'est sur que j'ai passé du temps pour écrire cet article. Smile

PS : si tu viens de lire l'article, tu lis vite, dis donc Shocked (c'est un compliment ^^ )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
angemon
Chevalier Royal
Chevalier Royal
avatar

Masculin Messages : 849
Date d'inscription : 16/10/2010
Age : 22
Localisation : dans la maison de jijimon dans l'ile des fichier binaire

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Dim 17 Oct 2010 - 11:18

bas je fais que lire dans la vie donc j'ai l'habitude de lire vite pour les livre a suspense ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index%20site.php
Watcha
Admin
avatar

Masculin Messages : 1354
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Mar 25 Jan 2011 - 23:21

Bonsoir/Bonjour,

je me permets de remonter ce débat. huhu

Certains membres du forum se plaignaient de ci de là que ça manquait de débats ces temps-ci, mais quand on se décarcasse pour en amener un, avec une longue argumentation en plus, ces mêmes membres ne prennent pas la peine d'y répondre mouahaha (dans le cas présent, sur ce forum, seuls Dreki et angemon ont pris la peine de commenter - Dreki dans les commentaires de l'article et angemon sur ce topic).
Parfois d'ailleurs ces mêmes membres continuent de dire après que c'est mort/inactif/que ça manque de débat... mouahaha

Les autres, vous êtes les bienvenus si vous voulez participer au débat, je n'ai pas l'habitude de mordre Smile

Je vous redonne le lien où se trouve l'article que j'ai rédigé et qui sert de base au débat, à lire avant de participer, bien entendu Smile

http://kantaro.fr/

En espérant plus de participation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mick2
Admin
avatar

Masculin Messages : 4675
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 27
Localisation : Shawinigan, Québec, Dans le pays de la feuille d'érable

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Mer 26 Jan 2011 - 4:25

J'essais autant que possible de participer aux débats, mais surtout à ceux donc je connais le sujet au moins au minimum pour argumenter. Je ne connais absolument rien sur Death note alors c'est bien normal pour moi de ne pas y participer.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://jmaster-mick.wix.com/mickvideogames
angemon
Chevalier Royal
Chevalier Royal
avatar

Masculin Messages : 849
Date d'inscription : 16/10/2010
Age : 22
Localisation : dans la maison de jijimon dans l'ile des fichier binaire

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Mer 26 Jan 2011 - 18:28

je te conseille de lire le manga ou regarder l'anime ( elle existe en vf ) parceque elle est bien et il y a L qui est marant il mange tout le temps et il est tout mince sniff
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index%20site.php
Mick2
Admin
avatar

Masculin Messages : 4675
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 27
Localisation : Shawinigan, Québec, Dans le pays de la feuille d'érable

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Jeu 27 Jan 2011 - 3:34

Regarder une saison complète? Je n'y pense même pas. Je ne sais même pas si j'ai encore le temps de regarder une des saisons de digimon.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://jmaster-mick.wix.com/mickvideogames
angemon
Chevalier Royal
Chevalier Royal
avatar

Masculin Messages : 849
Date d'inscription : 16/10/2010
Age : 22
Localisation : dans la maison de jijimon dans l'ile des fichier binaire

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Jeu 27 Jan 2011 - 7:10

elle est pas longe 20 épisode a tout casser enfin si tu a pas le temps je conprend
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index%20site.php
Marie
Gardien De l'Est
Gardien De l'Est
avatar

Féminin Messages : 2168
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Ven 28 Jan 2011 - 9:34

Moi perso j'aime pas c'est nul nul et nul c'est le pire anime que j'ai vue...
Revenir en haut Aller en bas
Mick2
Admin
avatar

Masculin Messages : 4675
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 27
Localisation : Shawinigan, Québec, Dans le pays de la feuille d'érable

MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Ven 28 Jan 2011 - 13:23

C'est aussi ce que j'ai peur d'avoir comme opinion après avoir regardé les épisodes. Je ne suis pas vraiment du genre manga (à part digimon et naruto seulement).

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://jmaster-mick.wix.com/mickvideogames
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   Ven 28 Jan 2011 - 16:20

Désolée d'être rabat-joie, mais je me permets de préciser 1.que les arguments sont les bienvenus dans un débat, bien plus que "cé nullll" ou "cétrocool" et 2.que la question n'est pas "aimez-vous Death Note ou non ?". huhu

Si vous voulez juste donner votre avis sur la série, la catégorie anime&mangas est là ^^

Bon... Je quote ton article Watcha, ça peut pas faire de mal :
Citation :
Il se trouve que cette série ayant eu (et ayant encore) un très grand
succès, succès qui est dû d’une part à des qualités narratives et
scénaristiques que je ne peux pas nier, mais aussi au bouche à oreille,
et aux relais sur les forums spécialisés anime ou manga où l’on en
parlait comme de « la série du moment », de nombreuses discussions sur
cette série eurent lieu sur les forums… et de nombreux débats aussi.
Bien avant que la fin de la série soit parue au Japon, il était déjà
possible de trouver sur les forums des discussions ou des débats du type
« êtes vous pour L ou pour Kira ? », « si vous disposiez d’une Death
Note, qu’en feriez-vous ? », etc.
Il se trouve que les procédés scénaristiques qui font
habituellement ressentir au lecteur ou au spectateur que ce personnage
là est le héros et ce personnage là le méchant sont autant que possible
absents de Death Note, laissant libre choix à ce dit lecteur/spectateur
de se faire son choix entre ces deux visions de la justice qui
s’affrontent tout au long des péripéties.
Seulement, à la fin de l’histoire, Light/Kira est capturé et la vision de la justice de L triomphe. Soyons clair, ce n’est pas le problème en soi.
Le problème vient du fait qu’il y aurait pu, ou plutôt qu’il aurait du y
avoir un débat, (tout y portait, y compris Light qui se justifie) mais à
travers le personnage qui remplace L vers la fin de l’histoire, le
débat est refusé, ce dernier faisant une assertion non argumentée, en
répondant tout simplement « Non, ce n’est pas vrai. Vous n’êtes qu’un
assassin. Il n’y a rien à rajouter. »
Ce même problème qu’est le refus du débat par certains se retrouve
également sur les discussions des forums dont je parlais trois
paragraphes plus haut.


Ce problème du refus du débat sur cette série, renvoie bien évidemment au refus du débat sur la peine de mort.
Je vais être clair tout de suite, je ne suis pas pour la
peine de mort. Je ne suis pas contre non plus. En fait, je n’ai jamais
eu d’avis tranché sur la question.

Cependant, quand je vois les anti « primaires » (en
France et dans le reste de la francophonie), je n’ai vraiment pas envie
de leur ressembler. J’insiste sur le primaire : il y a bien sûr des anti
qui savant argumenter, débattre, et qui sont intelligents et cohérents
dans leur démarche.
Quand je parle des anti primaires, je parle de ceux qui sont
incapables de débattre sur la question, ou d’argumenter leur position de
manière cohérente. Je parle de ceux qui vous vomissent une merde
abjecte en guise d’argumentation, en mélangeant peine de mort ou non
avec dictature ou démocratie, et d’autres amalgames et conneries
relevant d’une interprétation farouche et abusive des droits de l’homme
(qui s’appelle le droit de l’hommisme).
Je ne suis pas contre les droits de l’homme, mais contre leur interprétation farouche et abusive, le droit de l’hommisme.
Pour l’instant, je ne suis ni pro ni anti, mais si un jour, je
deviens un anti, j’espère que ça ne sera pas un anti primaire que je
deviendrai.


Un peu d’histoire : en France, la peine de mort a été abolie par
Robert Badinter en 1981, alors qu’une majorité de français étaient pour.
Comme je l’ai expliqué plus haut, je ne suis pas forcément pour la
peine de mort, mais cette manière dont fut promulguée une abolition de
cette importance, sans passer, comme cela aurait du être le cas pour une
abolition de cette importance, par un référendum, je la trouve tout
simplement dégoutante.
Tout comme je trouve dégoutant le bourrage de crâne qui fut opéré par
la suite (dans les médias, dans les écoles… il est toujours à l’œuvre
de nos jours d’ailleurs) sur le sujet. Le but fut d’empêcher les
individus de se faire une opinion par eux-mêmes, tout du moins sur ce
sujet.
Maintenant, 3 points sur le sujet durant l’année 2006. Dans le
désordre : un sondage, montre que malgré 25 ans de bourrage de crâne, il
y a toujours 42 % de français pour la peine de mort (certes une
minorité). Cependant, un autre sondage montre que 58 % des français sont
pour l’exécution de Saddam Hussein.L’opinion est mouvante suivant les
sondages donc…
Cependant, cette même année 2006, Jacques Chirac décide d’inscrire
l’abolition de la peine de mort dans la Constitution, chose qu’il fera,
toujours sans référendum alors que les deux sondages précédents y
portaient, en 2007.
Pour repréciser, je n’ai pas d’avis tranché personnel sur la peine de
mort, mais je pense que ce genre de décision importante (parmi
d’autres), devraient se faire par référendum. Et, en passant, un référendum renouvelé tous les 10 ans, afin de tenir compte de l’évolution de l’opinion publique.


Pour en revenir à Death Note, cette série a des qualités
scénaristiques et narratives indéniables, mais le refus du débat à la
fin fout tout en l’air, et c’est bien dommage.
Voila, cet article n’a pas de but précis, si ce n’est d’exprimer une
bonne fois pour toutes, clairement, ce que j’ai sur le cœur, en
développant et en argumentant le plus possible.

...et un remix (un peu moins mal écrit xD) de mon commentaire sur le blog huhu :

Oui, l'immense majorité des gens qui sont contre la peine de mort à notre époque le sont "par défaut", parce que c'est "ce qu'il convient de penser" à notre époque. D'où le refus du débat, parce que quand on a une opinion par défaut, on est bien incapable de la justifier autrement que parce que c'est ce que l'on nous a appris.

Symétriquement, avant l’abolition de la peine de mort, je suppose que l’immense majorité des « pour » étaient tout aussi incapable de justifier leur opinion ? Dans le fond, c’est logique, c’était « normal ».

Tout ça m’amène à ceci : dans un sens comme dans l’autre, on n’a pas ou peu amené les gens à réfléchir sincèrement, par eux même, sur le sujet. Ou alors, juste pour faire joli en philo, au bac. Si l’on n’éduque pas, si l’on n’instruit pas sur un sujet, la seule option pour faire changer les mentalités reste un bourrage de crâne.

Comme tu me l'as répondu sur ton blog, certes, ce n'est pas évident d'instruire de façon objective sur le sujet, et de permettre aux gens penser par eux-mêmes afin qu'ils puissent se forger leur propre opinion.
La raison la plus évidente étant que le sujet n'est pas anodin, n'a pas de vérité stricte et définitive, et que la personne qui éduque ne pourrait s'empêcher de transmettre ses propres valeurs, même involontairement. Pour autant, je pense que les opinions de ceux qui donnent à penser et les opinions politiquement correctes transparaissent, elles n'empêchent pas celui que l'on instruit d'avoir une opinion différente, ou un autre raisonnement, pour peu qu'on lui fasse comprendre qu'il y est autorisé. (et mine de rien, il ne suffit pas de le dire pour que ça fonctionne)

Pour reprendre la comparaison des cours de philo, si en philosophie un professeur donne le corrigé d'une dissertation, il s'efforce généralement de faire comprendre qu'une dissertation dont le raisonnement et la conclusion seraient différents mais valides (logiques, argumentés) vaut tout autant que la version qu'il propose. Ce n'est pas tant la conclusion que l'on fait qui importe que la façon dont on y parvient.

En l'occurrence, pour avoir un avis sur la peine de mort, il y a des questions d'ordre éthique (qu'est ce qui est le mieux, au niveau humain ?), social (les répercussions au niveau de la société, du comportement des gens), historique (comment la peine de mort ou son absence ont influé par le passé) , politique (rien que le fait de la remettre en cause, brr, ça doit faire trembler n'importe quel parti ou homme politique), à se poser... d'ailleurs, j'en ai mal à la tête. huhu

Le refus du débat, donc, est plus à mon avis un aveu du manque d'arguments (pour ou contre) qu'autre chose.

Pour en venir à ta conclusion, donc, permettre au peuple de décider, pourquoi pas. Mais l’idée que la chose puisse être lancée comme ça, de but en blanc, me donne des frissons, à titre personnel.
Il faudrait qu’ils puissent se faire une opinion éclairée auparavant. Pas juste une opinion préconçue, quelle qu'elle soit.



Quant à Death Note, je trouve que la série est tellement enfermée dans un genre policier qu’elle n’exploite pas assez les pistes de réflexions qu’elle amène. Pas une seconde Light ne doute du bien fondé de son action, et pas une seconde L ne se pose de questions non plus. La seule réflexion se trouve à la fin, après la mort de Light, pour moi. Mais bref, je m’égare.

Un détail m’a toujours intriguée. Light meurt, et la vision de la justice de Near & Co triomphe. Les lecteurs qui étaient contre Light, et donc contre la peine de mort si je simplifie, sont donc en toute logique amenés à se sentir satisfaits… Sauf qu’ils le sont parce que « ce con*ard de Light » meurt. Vive le paradoxe. Je me demande toujours si ce paradoxe est volontaire de la part des auteurs pour faire réfléchir, ou bien si c’est un pur hasard. ^^


Sentez-vous libres de me contredire s'il y a lieu, les opinions des uns font avancer celles des autres. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Death Note, le refus du débat, et la connerie ambiante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manga Death Note
» Shonen: Death Note [Ohba, Tsugumi]
» Death Note
» Nouveaux Opening et Ending de Death Note !!
» death note !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UniversDigital :: Divers :: Actualités et débats-
Sauter vers: