AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'école, est-ce vraiment une torture?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ruki
Admin
avatar

Féminin Messages : 3469
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 28
Localisation : Who ? Canada !

MessageSujet: L'école, est-ce vraiment une torture?   Mer 17 Mar 2010 - 23:55

Je lis énormément de messages sur le forum à propos de l'école comme quoi les profs sont nuls, vous voulez que l'école prenne en feu, vous êtes pour la grève des profs juste pour pouvoir être en congé...

Sérieusement je me demande quel est le vrai problème des écoles aujourd'hui?
Je suis vieille, donc scusé moi si je ne comprends pas trop le malheur des étudiants d'aujourd'hui. J'ai fini l'école il y a 2 ans (école publique général) ou il y a un an (cours de chimies aux adultes) et parfois je m'ennuies de ça. J'y retourne bientôt et j'ai bien hâte.

Donc je voudrais comprendre pourquoi c'est de la torture? Je suis au courant de la piètre qualité de l'enseignement (ça ce voit lorsque certains écrivent et moi-même je ne suis pas la meilleure en écriture), mais est-ce vraiment parce qu'on vous enseigne mal?

À mon avis faut arrêter de pointer du doigt le gouvernement ou les professeurs. Selon moi le problème vient plutôt des élèves et de leurs parents. Oui certain prof ne sont ps vraiment censé d'enseigner (mauvais souvenir de mon prof d'histoire qui est arrivé saoul en classe et d'un pof de math qui nous gueulait dessus au lieu de nous apprendre) mais c'est une minorité. Chaque prof à sa façon d'enseigner et doivent aussi imposer un certaine discipline (qui fait partir de l'enseignement même s'il n'y a pas un cours spécifique de ça).

Je me rappele comment les élèves pouvaient aussi essayer de donner un burn-out à un prof, c'est triste de voir ça. Les élèves qui ont une mauvaise note et les parents vont engueuler le directeur au lieu de leur môme...C'est totalement rendu de l'irrespect au métier et même plus encore. C'est rendu grave lorsque les élèves vont attaquer personnellement un prof. Il n'est là que pour enseigner. C'est son boulot. J'comprends vraiment pas ce manque de respect.

Après vous allez me sortir qu'eux même ne sont pas respectueux, ce qui est je dirais presque faux à la limite. Comment réagirez-vous si des morveux vous faisiez chier pendant des années? Ils ne sont pas vraiment irrespectueux, sont juste écoeurés des momes qui veulent rien apprendre et de toujours voir le directeur et de se faire engueuler parce que les parents sont insastifaits. Seulement, si vous faisiez un effort, vous n'auriez pas de mauvaise notes. Point. Pas d'excuse.

C'est comme ça que je vois l'école aujourd'hui. Des profs écoeurés par élèves irrespectueux. Et ça fini par devenir un cercle vicieux où un ou l'autre essaye de faire sa discipline, vous n'apprenez plus rien et ça fait que la qualité de l'éducation est devenue mauvaise. (C'est partout de même! Que ce soit en France, au Québec ou au États-Unis, la qualité de l'enseignement est devenue nulle où une diplômes universitaire ne veut plus rien dire!).

Lorsque le métier de professeur devient un métier à risque, il y a un sérieux problème de société et chez les jeunes là.

_________________


Avatar Red Blood Cell AE3803: https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=70185939
Revenir en haut Aller en bas
Mick2
Admin
avatar

Masculin Messages : 4675
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 27
Localisation : Shawinigan, Québec, Dans le pays de la feuille d'érable

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Jeu 18 Mar 2010 - 1:26

Les jeunes de nos jours deviennent de plus en plus problématiques (pas tous).Imagine ce que ca l'aura l'air dans plusieurs années quand certains de ces jeunes seront devenus profs, et qu'il y aura d'autres jeunes élèves encore pire qu'eux.

Les mauvaises notes sont la cause des élèves, pas des profs.Quand j'étais à l'école primaire j'étais un vrai petit monstre et donc, j'avais de mauvaises notes (et je comprend pas pourquoi je n'ai jamais redoublé une année).Quand je suis devenus un peu plus mature, sage, et sérieux, les notes devinrent nettement meilleures parce que j'étais plus concentré sur le fait de réussir que d'ennuyer mes profs.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://jmaster-mick.wix.com/mickvideogames
Ruki
Admin
avatar

Féminin Messages : 3469
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 28
Localisation : Who ? Canada !

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Jeu 18 Mar 2010 - 2:20

J'ai seulement eu un sérieux poblème de professeur de math, où pas seulement notre classe, mais toutes les classes qu'il avait échouaient en math. Ceux qui passait n'avait pas une note super haute non plus (genre 65% gros max). Il est toujours pof.
Mais c'est l'exception de ce que je viens de dire.

Quand tu écoutes un prof, que tu comprennes plus ou moins, tu as plus de chance de réussir que ne pas du tout écouter. De plus, n'encouragez-pas les morveux qui font des mauvais coups. Ils vont continuer, la classe s'arrête, le prof doit discipliner, les sortir, et puis vous avez perdu 20 minutes à cause de ça.

Un autre chose qui m'exaspère, les exigences baissent tout le temps et plein de chose doit être modifier pour que les élèves réussissent même si en temp normal ils échoueraient. J'ai lu quelque part que l'Académie Française à changer plein de règles d'orthographes maintenant. Apparement les ^ sur les i n'existent plus. On peut donc écrire ile au lieu de île. (dire qu'il ya très longtemps on écrivait isle XD) On peut aussi dire des chevals au lieu des chevaux (j'ai sérieusement envie de donner un baffe à celui qui dit chevals au lieu de chevaux tellement que ça m'écorche les oreilles). Non mais c'est des excuses pitoyables! On veut faire croire que les jeunes sont bons à l'école alors que normalement non. Ça les rend paresseux! Et ils ne sauront pas lire les romans car les écrivains ne connaissaient pas ces règles d'orthographes. Et finalement sans lire de romans, ils deviendront incultes.

Faite un effort!! Vous ne voulez quand même pas paraître stupide et inculte? Le minimum d'étude est tout de même exigé pour la vie de tous les jours. Même pour des boulots simple (je prends exemple mon boulot; caissière, il faut savoir calculer très vite mentalement et croyez moi j'ai regretté d'avoir étudié les maths avec une calculatrice tout au long de mon secondaire lorsque j'ai commencé à travailler).

_________________


Avatar Red Blood Cell AE3803: https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=70185939
Revenir en haut Aller en bas
Mick2
Admin
avatar

Masculin Messages : 4675
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 27
Localisation : Shawinigan, Québec, Dans le pays de la feuille d'érable

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Jeu 18 Mar 2010 - 14:25

Moi je me disait "je doit me forcer, faire de mon mieux, et puis après le secondaire ca sera fini".Et oui c'est fini, mais ce n'est pas en critiquant les profs à longueur de journée que j'ai réussi.

Ca m'est arrivé aussi d'avoir certains profs qui étaient moins bons que d'autres, mais chacun a sa manière de travailler et faut faire avec.

Je crois que ce qui m'a le plus aidé dans la vie (en ce qui concerne l'école) est l'éducation physique (parce que j'aimais vraiment ca), le francais (dont je me sert pour écrire sur le forum), et la science je ne sais plus trop quoi (qui m'a fortement aidé pour pluger tout les fils électriques correctement pour le système audio du char)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://jmaster-mick.wix.com/mickvideogames
XIII
Dieu Digital
Dieu Digital
avatar

Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 08/12/2009
Age : 20
Localisation : Enfin l'Alsace !

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Ven 19 Mar 2010 - 20:47

Moi je dis que l'école c'est très utiles par rapport au futur métier donc faut pas exagérer après il y a des profs qui sont très énervant.
Revenir en haut Aller en bas
http://digital.info.free.fr
dvd27
Admin
avatar

Masculin Messages : 1500
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Ven 19 Mar 2010 - 20:55

Je penses que l'école en particulier le collège est inutile tout ce que l'on m'a appris arrivée en 2nd on m'a dit de tout oublier en chimie .... De plus on apprend des formules plus pratique aux lycée comme le delta ou encore le théorème d'Al Kashi qui sont bien plus utile que celui de Pythagore ou autre. Sur ce point je penses que l'éducation françaises est très mal faite sinon il faut bien nous former a quelques chose.
Revenir en haut Aller en bas
Masaru-sama
Bébé
Bébé
avatar

Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Ven 19 Mar 2010 - 21:22

Ouais moi je pense que l'école est utile, je me suis beaucoup instruit moi mais on apprend pas beaucoup de choses vraiment essentiels c'est l'une des seules choses qui sont dommages. Moi je trouve que l'anglais c'est important et d'autre langues si on veut un travail commercial etc... En plus vus mes parents je me suis dit que l'ancienne école était meilleure il y avait plus de discipline tu devais bien être habillé etc... que aujourd'hui les élèves s'habillent n'importe comment et sont fainéants.
Bon j'ai quelque chose à faire j'y vais !
Revenir en haut Aller en bas
http://fusionmangas.forums-actifs.com/forum.htm
Flocon Digital
Bébé
Bébé
avatar

Féminin Messages : 31
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 23
Localisation : Les pieds dans la neige, le nez au vent

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Ven 19 Mar 2010 - 21:31

C'est vrai qu'on passe beaucoup de temps à se plaindre dans le genre: Le prof' d'histoire me soule... Je pige que dalle en chimie... Les maths, ça sert à rien...

Mais sérieusement, de toute façon, on peut pas éviter l'école, alors autant d'essayer de faire en sorte que ça serve à quelque chose.

Je vis en Suisse, alors je connais pas trop le système scolaire français (déjà rien que les classes qui vont par ordre croissant en Suisse et décroissant en France, c'est terrible pendant les vacances (ex.: -Tu vas dans quelle classe?-8ème année.-Hein?! o_O)), mais on va dire que ça va pas bien mieux. Surtout au niveau de la matière dans certaines branches, comme par exemple étudier les différents types de roche en géographie alors que la moitié de la classe sait pas où se trouve le Brésil... x_X Enfin, passons...

Après pour les profs, ben c'est quand même pas mal le truc "Si je le respecte, il me respectera". Bon, parfois, y'a les plus durs qui gueulent pas mal, avec lesquels vaut mieux pas bouger une oreille... Mais y'a aussi les sympas avec lesquels on peut passer des heures sympas et apprendre des choses sympas.

Et surtout, sans cours de français, imaginez un peu les conversations sur MSN ou Skype (ou autre):
-Slt sa va! lol
-Oé é toa??? xDD
-vou penssé kon ora digimonne séson sisse?
-Wé xPTDR (L' ojourdui g été voar dé chevo
-c dé chevalles
-a ok merssi xD lol

no comment U_U

Bref: Allez, tous en cours 8D et avec le sourire, ça passe plus vite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Masaru-sama
Bébé
Bébé
avatar

Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Ven 19 Mar 2010 - 21:49

je suis revenu, désolé mais hahahaha la conversation c'est délirant, ouais le francais c'est très important, par contre la physique-chimie je vois pas trop l'intérêt avec ce que notre prof nous apprend 0.o, l'histoire-géographie c'est bien on est au courant de ce qui s'est passé dans le monde, du nom des pays des grandes villes des continents, les maths c'est important surtout pour calculer combien ca fait 5€ + 3€ sinon tu te fais arnaquer chez les vendeurs XD et puis dans d'autres métiers sa te servira beaucoup !, technologie pour l'instant je vois pas l'intérêt car notre prof raconte n'importe quoi et il ne apprend que dal, S.V.T au moins on sait de quoi on est constituée le corps humain, la réaction que les filles de ma classe ont eu quand elles ont vus l'intérieur du corps était
"Heuuurk!... DEGUEULASSE!! on est aussi laid dans notre corps ?" et quand elles ont vus les poumons d'un fumeur elles ont presque fait une crise cardiaque U_U.

Et tout ca pour dire que l'école est important dans la vie comme ca vous finirez pas tous stupides comme des personnes qui n'ont rien foutus dans leur vie et qui ont même pas essayer de comprendre. stupide et autres pour un exemple d'élève dans ma classe vous imaginez pas sa stupidité, il vit que pour ( désolé de dire ca ) du porno, fumer, boire, drogue etc.. j'espère que personne finira comme ca !

Et le pire c'est quand la principale-adjointe a fait venir une psychologue la classe de mon frère l'ont fait dijoncter elle est rentrée dans sa ville héhé U_U
Revenir en haut Aller en bas
http://fusionmangas.forums-actifs.com/forum.htm
Mick2
Admin
avatar

Masculin Messages : 4675
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 27
Localisation : Shawinigan, Québec, Dans le pays de la feuille d'érable

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Sam 20 Mar 2010 - 1:52

Masaru-sama a écrit:
il vit que pour ( désolé de dire ca ) du porno, fumer, boire, drogue etc.. j'espère que personne finira comme ca !
¸

J'en ai connu qui étaient comme ca.Ils ne doivent pas avoir un grand avenir devant eux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://jmaster-mick.wix.com/mickvideogames
Ruki
Admin
avatar

Féminin Messages : 3469
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 28
Localisation : Who ? Canada !

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Sam 20 Mar 2010 - 3:09

Désolé mais chimie et physique c'est hyper important !! C'est tout ce qui nous entoure! Apprendre les bases de l'électricité, les matières et tout je vous jure que ça sert dans la vie. Ceux qui ne connaissent pas finissent toujours par leur arriver des accidents.
C'est long la chimie, je l'entends. J'ai fait ça, en accélaration aux adultes, et oui c'est difficile à comprendre. Mais après tu auras moins de problème dans ton quotidien.
Faut pas seulement penser que l'école c'est pour ton futur métier. C'est aussi pour mieux gérer les situation de tous les jours. Et aussi te faire découvrir ce que tu aimes pour savoir quel métier tu veux faire.

_________________


Avatar Red Blood Cell AE3803: https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=70185939
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Gardien De l'Est
Gardien De l'Est
avatar

Féminin Messages : 2168
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Sam 20 Mar 2010 - 13:06

Ok,j'avoue c'est important très important mais ce qui craint c'est ceux qui me traite de trisomique est qui lance les cailloux sur moi --' parfois j'avais même envi de me suicidez en rentrant u_u
Revenir en haut Aller en bas
XIII
Dieu Digital
Dieu Digital
avatar

Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 08/12/2009
Age : 20
Localisation : Enfin l'Alsace !

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Sam 20 Mar 2010 - 14:00

Moi je veux faire architecte donc pour moi c'est les maths et la physique le plus important, mais les maths c'est important pour tout on le retrouve dans les sciences, le français, le langues et surtout dans l'informatique puisqu'après tout c'est un alignement de 1 et de 0.

Pour le français faut pas dire que c'est inutile c'est super important si tu veux avoir un métier, bah oui les lettres de motivation et les CV c'est toi qui le rédige et personne d'autres.

Les matières les moins importantes dans la vie de tout les jours sont l'art plastique et la musique. Après il y a des personnes qui diront que la musique c'est plus important que le sport, réponse: C'EST FAUX. Si il y a bien une matière importante c'est le sport, il faut en faire tout les jours.

C'est bon j'ai finis mon discours lol.
Revenir en haut Aller en bas
http://digital.info.free.fr
AuraPatamon
Champion
Champion
avatar

Féminin Messages : 397
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 21
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Sam 20 Mar 2010 - 17:39

Bon faut avouer que l'école c'est lourd pour les élèves MAIS c'est très utile et surtout important pour l'avenir des métiers. Moi qui veut devenir ingénieur, il faut que je bosse carrément les maths(même si je suis nulle à cette matière !) et ça me demande beaucoup de travail. Mais niveau professeur, faut dire que parfois, il y en a certains qui enseignent mal(à cause de cela, j'ai même failli de redoubler ...) mais là en ce moment, dans mon collège, ils sont épatants, ils enseignent bien, ils sont sévères, ils ne sont pas négligeant. Moi je trouve le plus énervant dans l'école sont les élèves dans mon collège, ils sont tellement méchants et de plus, ce sont des immatures. Moi, le collège de mes rêves, c'est un collège où il n'y a pas de élèves moqueurs et IMMATURES. Mais il y en a certains qui disent que le dessin ne sert à rien, mais c'est quasiment faux ! Vous voyez quand vous écrivez, ect. Bah ça, vous dessinez des lettres, des chiffres, ect. D'autres disent que la musique et l'informatique ne servent à rien, oui et non, s'ils veulent devenir designer, chanteur, bah c'est utile pour eux ! Le sport, c'est vrai que c'est lourd, mais c'est bon pour la santé ! Il faut en faire au moins 3 heures par jour ! 8 heures d'écoles suffisent pour un élève !
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Gardien De l'Est
Gardien De l'Est
avatar

Féminin Messages : 2168
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Sam 20 Mar 2010 - 18:43

+1Pour Aura il y a trop d'élève immature x_x
Revenir en haut Aller en bas
Flocon Digital
Bébé
Bébé
avatar

Féminin Messages : 31
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 23
Localisation : Les pieds dans la neige, le nez au vent

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Sam 20 Mar 2010 - 19:38

Flor-laloyal a écrit:
+1Pour Aura il y a trop d'élève immature x_x

Le pire, c'est que ce sont ceux-là qui se prennent pour les plus grands, les plus forts et les plus balèzes...
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Gardien De l'Est
Gardien De l'Est
avatar

Féminin Messages : 2168
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Dim 21 Mar 2010 - 8:25

Non non le pire c'est ceux qui aime me faire chier donc environ 95%de ma classe et 5%Du collège huhu
Revenir en haut Aller en bas
AuraPatamon
Champion
Champion
avatar

Féminin Messages : 397
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 21
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Dim 21 Mar 2010 - 9:12

Flor-laloyal a écrit:
Non non le pire c'est ceux qui aime me faire chier donc environ 95%de ma classe et 5%Du collège huhu
Toi aussi tu as des personnes qui t'embrouillent, moi c'est encore pire, c'est carrément tout les élèves de mon collège qui m'embêtent. Mais le mieux, il faut réagir, même si c'est dur, ou le mieux, si tu as des supers profs, tu les dis que les élèves t'embêtent et puis ça va se calmer(ou pas ...), bref, le mieux, il faut les ignorer. Ils sont bêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Cracky
Modérateur
avatar

Masculin Messages : 3583
Date d'inscription : 16/10/2009
Age : 26
Localisation : champagne pour tout le monde!

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Dim 21 Mar 2010 - 13:34

mon enfer scolaire se limite surtout aux élèves et à moi-même, je suis très peu sociale et les autres essaient de me faire parler, ce n'est pas simple de vivre dans un internat (à box) et de refuser de parler (j'ai été aussi traumatisé par le comportement de certains, comme le papier toillette dans les douches, les lits en cathédrales, etc) ou d'être dans une petite classe et d'être incapable au bout de deux ans de retenir le nom de 23 élèves. Coté travail, je n'aime pas ce qu'on fait dans certaine matière ce qui fait que je ne retient rien. Quand aux profs, je ne pense pas qu'ils soient vraiment en tort, à part peut-être la prof de philo qui parle et parle et parle et parle et parle sans regarder ce qu'on fait (dans une autre classe il parait qu'ils ont déjà reussi à mettre le feu à quelquechose sans qu'elle ne le remarque et des filles de ma classe ont déjà réussi à s'introduire dans leur cour sans conséquence(mme D. a compté les élèves, il en manquait deux mais avec deux de plus il y avait le totale donc elle n'y a vu que du feu)) sans oublier qu'on est un peu trop nombreux, les cours les plus simpas sont ceux dans lesquels on est moins de 10, sinon lune petite minute de rigolade avec le prof (celui d'anglais laisse certaines filles lui demander l'âge de ses collègues durant deux heures) devient vite impossible (avec ma prof d'allemand ou de philo par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Ruki
Admin
avatar

Féminin Messages : 3469
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 28
Localisation : Who ? Canada !

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Dim 21 Mar 2010 - 16:55

Je ne sais pas ce que vous dîtes par trop nombreux en classe...Mais si vous dîtes 25 élèves par classe, c'est rien. Dans mes classes au secondaire on était 35 ou plus. La pire classe je crois qu'on était 42 Razz Même pas assez de bureau pour le tout le monde...
D'autres élèves vous embêtent? J'crois que vous foscussez un peu trop sur le négatif alors. Je ne crois pas que vous n'ayez pas au moins un ami ou une personne avec qui vous vous entendez bien. Passez plutôt le temps avec votre ami, ignorer les autres, et ils vont finir par se lasser.
De toute façon c'est toujours comme ça quand on est plus jeune. Rendu vers 14-15 ans ça sera plus "tout le monde s'ignore ou presque". Donc si vous voulez que ça soit moins pénible, foscussez plus sur le bon moment que vous passez avec vos amis. Vous allez voir que soudainement, on vous embête moins. (ce qui ne sera pas probablement pas le cas, mais juste le fait qu'on ne pense pas à ça, ça paraît moins pénible)

_________________


Avatar Red Blood Cell AE3803: https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=70185939
Revenir en haut Aller en bas
chaoscontrol
Bébé
Bébé
avatar

Masculin Messages : 32
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Ven 16 Juil 2010 - 16:07

Pour moi le problème principal del'école réside dans l'extra-scolaire justement. Les parents aujourd'hui
travaillent, l'émancipation des femmes sur l'emploi a considérablement changé la donne : le plus souvent les enfants sont livrés à eux-même quand ils rentrentchez eux, et "peuvent se permettre" de ne pas faire leur boulot et de regarder Zack & Cody ou une autre c*nnerie. L'élévation du niveau de vie et la banalisation des ordinateurs à disposition des élèves à leur domicile a évidemment un impact sur le temps consacré au travail et, plus loin encore, sur l'intérêt même porté à l'école. Comment peut-on se mettre dans une ambiance de travail après avoir passé deux heures sur Facebook à consulter des groupes tels que "100 trucs à faire quand on s'emmerde en classe" ?

Autre problème, qui tient à la société dans laquelle on vit : la télévision n'arrête pas de dire "les cours c'est chiant, éclate-toi fais autre chose" que ce soit dans des pubs ou des dessins animés. On banalise la situation d'échec dans l'inconscient des jeunes, comme si c'était "normal" d'être mauvais en classe. Voir des gens se vautrer à un jeu télévisé sur une question du niveau collège est aussi affligeant. A tel point qu'à mon avis on entre carrément dans un mépris de l'enseignement en nivelant par le bas, voire un mépris de l'intelligence (le fameux "wesh sisi tahvu l'intello là bouffon casse-toi").

Enfin si on se limite au cadre seulement scolaire, je pense qu'on devrait surtout mettre le paquet sur la culture des jeunes, en montant carrément le niveau en français et en histoire-géo au collège. Et donner plus d'importance au brevet, en le faisant entrer dans les coefficients du baccalauréat. Le collège actuel est une cour de récré ambulante : les élèves font semblant de suivre en cours, et ne pensent qu'à une chose, retrouver les écrans en rentrant à la maison (qui seraient pas si accessibles si les parents faisaient leur boulot). Remonter le niveau d'exigence serait pas de refus.
Un autre enjeu à mes yeux pour lutter contre ce "mépris" de l'intelligence serait tout simplement de faire des initiations à la philosophie, du style une heure une semaine sur deux en alternance avec l'éducation civique, dès la classe de 4ème. Pas du tout des études de Kant ou de Descartes hein, mais juste des analyses de concepts parfois sur des sujets qui touchent les élèves (à quoi sert l'amour ? à qui dois-je obéir ?), des exercices rhétoriques pour les entraîner à la réflexion et leur apporter une maturité et un esprit critique dont aujourd'hui je pense ils ont grandement besoin... Et poursuivre au lycée avec une heure de philosophie par semaine (commencer avec je sais pas moi, du Bergson et du Machiavel par exemple, c'est facile à lire) pour arriver en Terminale avec les horaires qu'on a aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Watcha
Admin
avatar

Masculin Messages : 1354
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Ven 16 Juil 2010 - 20:08

J'applaudis chaoscontrol.

Mon message ne fait pas avancer le débat, mais j'avais envie d'applaudir quand même Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kikosaurus
Données
Données


Masculin Messages : 1
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Lun 10 Jan 2011 - 20:23

Ayant été l'intello attitré pendant des années (et encore un peu aujourd'hui, je suis en seconde), je ne peux que plussoyer 95% de ce qui a été dit.

Non, l'école n'est pas une torture. Le vrai problème, ce sont les élèves qui refusent d'en toucher une et qui pensent qu'après leur bac, ils décrocheront un job sans problème et se feront 4000€ par mois. Les profs en général ne sont pas désagréables, même s'ils ne sont pas super ouverts ; si vous leur montrez que vous les respectez et que vous êtes sincèrement assidu, ils se détendront et seront globalement aimables avec vous. Après, chaque prof a sa personnalité ; certains sont très sympas et balancent des vannes à tout bout de champ, d'autres n'arrivent pas à garder un élève éveillé deux minutes. Mais il faut aussi savoir s'adapter, hein. Dans le monde du travail, vous ne pourrez pas refuser un job parce que votre employeur est froid et distant ; faut arrêter de croire que tous vos désirs doivent être satisfaits, et pour ceux qui n'aiment pas les profs, vous rappeler qu'un sourire, des devoirs faits, et des interventions pertinentes, ça remonte votre cote de façon exponentielle Wink

Tout ça pour vous dire qu'en étant ouvert et calme, vous vous ferez de bonnes relations avec vos profs. Dites-vous qu'avec mon prof de physique, on a fait un combat sur Street Fighter et qu'avec les profs de maths et d'histoire, une bataille de boules de neige Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 1482
Date d'inscription : 22/11/2009
Age : 24
Localisation : Digital World

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Lun 10 Jan 2011 - 20:58

Je suis entièrement d'accord avec Kikosaurus, le problème vient généralement des élèves qui doivent aussi faire des efforts de leur coté. De plus il est vrai que les professeurs sont biens plus enclins à se montrer aimable et sympathique si de notre coté on fait ce qu'ils nous demandent de faire.

Sinon Kikosaurus tu pourrais aller te présenter, histoire qu'on en sache un peu plus sur toi .

_________________
‘Der Krieg wird nur das Schlechteste in uns zum Vorschein bringen’
(Friedhelm Winter - Unsere Mütter unsere Vater)
‘Fear is poison in combat. Something we all felt but you just didn't show. You can't. It's destructive and it's contagious’
( Carwood Lipton - Band of Brothers)
Revenir en haut Aller en bas
Mick2
Admin
avatar

Masculin Messages : 4675
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 27
Localisation : Shawinigan, Québec, Dans le pays de la feuille d'érable

MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   Mar 11 Jan 2011 - 12:59

Très bons arguments de la part de Kikosaurus. Les proffesseurs sont payé pour éduquer les élèves, alors c'est exactement ce qu'ils font. Le problème vient des élèves, qui prennent les profs pour des personnes qui ne cherchent qu'à faire couler leur années.

Bien sur qu'il faut s'adapter (chaque personne est différente et c'est normal). Moi par exemple: j'ai des collègues qui sont super sympas et j'ai hâte de les revoir le lendemain, mais mon boss est quelqu'un de sévere et toujour chialeux. Je me suis adapté à ça et mon boss ne ma chial jamais après, juste après les autres. Il me félicite même pour mon travail parfois, ce qui ne fait jamais avec les autres, qui ne se sont pas habitué à lui.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://jmaster-mick.wix.com/mickvideogames
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'école, est-ce vraiment une torture?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'école, est-ce vraiment une torture?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jim Harrisson l'école du Montana
» Le sharingan est-il vraiment un deriver du reningan?
» Cours Risques ouvert aux professionnels de la Conservation - fin mars 2009 - Haute école de Conservation-restauration Arc de La Chaux-de-Fonds
» [Pennac, Daniel] Chagrin d'école
» école de danse de genève l'imprimerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UniversDigital :: Divers :: Actualités et débats-
Sauter vers: